LES CELLULES PRESENTATRICES D'ANTIGENES ( les CPA )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES CELLULES PRESENTATRICES D'ANTIGENES ( les CPA )

Message par Serratia le Lun 29 Mar - 12:43

LES CELLULES PRESENTATRICES
D'ANTIGENES









  • CPA ou cellules accessoires (histocompatibilité avec les cellules

    T) : Capture et présentation de l’Ag aux lymphocytes (Lc) T
  • CPA professionnelles: phagocytes mononucléés, lymphocytes
    B, cellules dentritiques
  • Autres CPA : cellule de Kupffer (foie), astrocytes (cerveau),
    cellules
    endothéliales, cellules épithéliales…
  • CMH I ou II

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



I. Capture, internalisation et
apprêtement
de l’antigène, transport vers les MP


  • Endocytose par diffusion à travers les membranes
    (pinocytose)
    ou par des récepteurs spécifiques.Phénomène qui
    a lieu pour les petites molécules: CR, FcR, récepteurs aux résidus
    Mannose
  • Phagocytose (particules virales, bactéries, etc…).Activent

    +/- la CPAg

II. Expression CMH I et II, molécules
d’adhérence et molécules de co-stimulation


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Expression de cytokines (IL-12) et de
chimiokines



III. Les macrophages

  • Dans la plupart des tissus
  • Internalisation de protéines et de microorganismes (endocytose
    élevée)
  • Expression variable de CMH II selon le tissus, l’espèce
    ------>
    réponses différentes
  • Pinocytose, récepteurs spécifiques, récepteurs au
    complément, FcR, récepteurs " scavenger ", lectines
  • IL1a et b, IL-6, IL-8, IL-12, chimiokines ------> rôle dans la

    réponse inflammatoire
  • ICAM-1, B7-1 et B7-2 augmentent après internalisation

IV. Les lymphocytes B

  • Endocytose du complexe Ac/Ag (au cours réponse secondaire)
  • Présentation des fragments peptidiques/CMH II



LES CELLULES DENDRITIQUES




I - INTRODUCTION
1. Dualité fonctionnelle

  • Induction et régulation des réponses immunes primaires et
    secondaires. Pont entre l’immunité innée et adaptative
  • Rôle dans la tolérance (limitent les réactions d’auto-immunité)

2. Famille cellulaire hétérogène
d’origine hématopoïétique


  • Hétérogénéité et forme de maturation
    distinctes
  • Tissus lymphoïde et non-lymphoïde
  • Moelle osseuse ------> sang ----> tissus

Chez la souris :

  • DC lymphoïdes : CD8+, DEC-205high, Mac-1low, LFA-1high,
    CD11c+;
    DC thymus, 60% CD de la rate, plaque de Peyer
  • DC myéloïdes : CD8-, DEC-205low, Mac-1high, LFA-1high
    CD8-, CD11c+; 40% CD de la rate
  • DC intermédiaires :

    • Dans la peau :
      Cellules de Langerhans épidermiques et CD dermiques sont :
      CD8-, DEC-205high, Mac-1high, LFA-1-
    • Dans les ganglions :
      Caractéristiques CD lymphoïdes et CD8int, LFA-1int

    </li>

3. Forme particulière (dendrites 10 m)
Stade immature (organes non-lymphoïdes) ------> stade mature (OL
II)

4. Très forte aptitude à stimuler
RI.


  • MLR (mixed leucocyte reaction) (modèle rejet greffe)
  • Mélange de leucocytes ind A + Lc T ind B ----> Prolifération
    des Lc T (cytokines, CTL)
    (donneur) (receveur)
  • 1DC/100 à 3000 LcT

II - Origine
In vivo : Précurseurs moelle osseuse
(recrutement
favorisé par GM-CSF, facteurs de l’inflammation)
In vitro :

TNF, GMCSF, IL-4

CD34+ (moelle, sang de cordon, sang) -------------------------------------------> DC, LC



III - Induction des réponses immunes
1. DC immatures (DC non-lymphoïdes)

  • Fonction de sentinelle (réseau ramifié)
  • Peau, épithélium (tractus respiratoire, intestinal (lamina
    propria), urogénital)
  • Espace intersticielle des organes

a. CMH II

  • Forte capacité de capture (nM # mM)

    • Phagocytose (capture de microorganismes, de particules),
    • Macropinocytose (fluides extracellulaires)
    • Endocytose (lectines dépendantes du calcium : ManR, DEC205,
      dectins, …) et FcR

    </li>
  • Ciblage de l’Ag dans des compartiments accompagné de la perte
    des capacités de capture

    • Endolysosome (compartiment acides)
    • Compartiments très riches en CMH classe II (MIICs)

    </li>
  • Transport vers MP

b. CMH I



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
c. CD1

  • Présentation de peptides hydrophobes, glycolipides et
    phospholipides
    aux cellules T NK
  • Rôle dans l’immunité innée

2) Etat intermédiaire (maturation et
migration)


  • De l’organe non-lymphoïde vers OL II (activation Lc T)
  • Activation par différents signaux "danger signals"
  • Migration induite par le TNFa et IL-1b (via canaux afférents,
    sauf
    DC intersticielle (sg vers rate)) ou par certains produits
    microbiens (LPS,
    CpG),
  • Migration contrôlée par l’IL-10
  • Ag (allergène), pathogène
  • Activation de la voie NF-kB via TNFR et/ou TNFR asociés (TRAF:
    TNF
    Receptor Associated Factors) -(CD40, TRANCE/RANK)
  • Changements morphologiques, phénotypiques et fonctionelles
    profonds
  • "processing stage" ----> "costimulatory stage"
  • Complexe CMH-peptide exporté à la surface


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


3. DC lymphoïdes (dans OL II)


  • Rate, ganglions drainants, plaques de peyer
  • Importance des chimiokines synthétisées par les DC
  • Attraction des LcT et B
  • Maintien de la viabilité des LcT recirculants

Populations phénotypiquement différentes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




  • Zone T : CD interdigitantes (pulpe blanche)
  • Zone B :

    • CD folliculaires (CD11c-) : présentation des Ag natives aux
      cellules B)
    • CD CD11c+ (présentation peptides-CMH aux cellules T
      auxiliaires)

    </li>
  • Si LcT spécifiques rencontrés : expansion clonale
  • Dialogue bidirectionnel entre la DC et le LcT puis apoptose
    (Fas/FasL)
  • Molécules d’adhérence (CD40/CD40L ) -->Activation
    de l’expression des molécules de co-stimulation (CD80, CD86)
  • IL-12: rôle dans immunité innée (NK cells) et acquise
    (Lc B et T)


CD folliculaires (CDF)

  • Présence dans les centres germinatifs des ganglions (zone Lc B
    activés)
  • Assure la viabilité, la croissance et la différentiation des
    LcB activés
  • Origine non-hématopoïétique, CD45-, FcR+, récepteur
    complément+
  • Capture et présentation du complexe Ag/AC
  • Rôle réponse humorale et changement de l’isotypie





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


IV - Orientation des réponses immunes

  • Population de CD impliquées (CD8+, CD8-)
  • Nature de l’antigène (conditionne le type de capture)
  • Nature de l’agent infectieux (+/- inflammatoires, intra ou
    extracellulaire)
  • Importance de l’environnement


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

V - Tolérance centrale et périphérique

  • Sélection négative des Lc T autoréactifs dans le thymus
    et les OLs
  • Libération des cellules T ayant une faible affinité pour les
    peptides "du soi" (sclérose en plaques, diabète)

Dualité fonctionelle des DCs ? :
DC lymphoïdes résidentes dans les OLs ----->tolérance
DCs myéloïdes migrantes -----> réponse immune
Expression différente du FasL ?

VI – Place des CD dans la pathologie
et
utilisation des CD dans le domaine de

l’immunothérapie

Rôle clé dans le contrôle de l’immunité :

  • transplantation
  • allergie
  • maladies auto-immunes
  • cancer, infection
  • immunodéficience
  • vaccins

Virus :


  • Véhicule de virus (cytomégalovirus, virus de Kaposi)
  • Measles : DC multinucléée (syncytia) : fonctions amoindries
  • HIV: réplication dans CD (réservoir, dissémination
    LcT)
  • FDC: capture complexe Ac/virion


Tumeurs :

  • DC infiltrante dans la tumeur (CD80 low, CD86 low)
  • TGF, IL-10, VEGF : altère maturation et fonction DC
  • Activité lytique décrite
  • Immunothérapie anti-tumorale
  • Virus, DNA, liposomes, cellules apoptotiques, peptides, lysat, …

Vaccinologie :

  • Cibler la CD

    • T auxiliaires et cytotoxiques
    • Réponse mucosale ou systémique

    </li>
  • Vaccin DNA contre les agents pathogènes
  • Vaccin anti-allergène: induction d’une tolérance

Médicaments capables de contrôler la
migration,
la maturation, la présentation des Ag














LA CELLULE DE LANGERHANS






  • Réseau de surveillance immunologique (épithélium de
    revêtement)
  • Membre des CD- majeur CPAg de l‘épiderme et des épithéliums
    stratifiés des muqueuses
  • Forte capacité de capture d’antigènes (agression chimiques,
    biologiques et cancéreuses)
  • Origine hématopoïétique

    • Arrivée épiderme par le sang( CLA+)
    • Ancrage aux kératinocytes (via E-cadherine)

    </li>
  • Obtention à partir de progéniteurs hématopoïétiques
    (CD34+)
  • CD1a ("MHC I like")
  • Granules de Birbeck (" raquette de tennis ") dans le cytoplasme
    (compartiment d’endocytose), FcR
  • Capture Ag voie épicutanée
  • Activation
  • Migration (E-cadhérine, molécules d’adhérence
    : interaction avec ECM et avec les parois des vaisseaux sanguins
  • Présentation Ag (Classe I ou II) aux Lc T (zone paracorticale du
    ganglion ou dans la peau)
  • Pendant leur migration, les LC deviennent CD8+et LFA-1+ (origine
    lymphoïde)

Pathologie
Hypersensibilité de contact (HSR) ou eczéma de contact allergique
:


  • Nickel, médicaments, cosmétiques, …: couplage à
    des protéines du soi
  • Phase de sensibilisation (cliniquement muette) : capture de
    l’agent
    allergisant et induction d’une RI
  • Phase de révélation (ou élicitation) : coopération
    locale entre LC/LcT (lésion locale)

Véhicule ou réservoir d’agents pathogènes :

  • Cheval de Troie du VIH (via CD4 et CCR5) : intégration et
    production
    virale


Cancer :

  • Absence de surveillance (mélanome malin, …)

Serratia
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 223
Réputation : 8
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum