Quelques notions d'hygiène au cabinet ou à l'hopital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques notions d'hygiène au cabinet ou à l'hopital

Message par Bio_Bella le Ven 26 Mar - 19:26

I. INTRODUCTION :

Des mesures d’hygiène doivent être appliquées au sein de toue structure de soins dans un but de prévention des infections.
Un certains nombre de mesures physiques et chimiques peuvent être mises en œuvre afin d’éviter l’intrusion puis le brassage d’agent pathogène au sein de la structure de soins : le cabinet et l’hôpital (lieu des infections nosocomiales).
Ces mesures concernent les locaux, le matériel de soins, le patient et le praticien lui-même.
À l’hôpital, ou l’organisation est plus complexe, d’autres moyens sont également mis en œuvre : gestion et organisation des soins.

II. HYGIÈNE DES LOCAUX :

L’entretien passe par l’emploi quotidien de solutions désinfectantes pour les paillasses, les sols, les jambières, la marchepieds du fauteuil et le podoscope.
La désinfection consiste en la mise en œuvre des moyens de lutte contre l’infection par la destruction systématique des germes pathogènes qui souillent un milieu inerte.
A défaut d’un lavage après chaque soin, il sera effectué un balayage minutieux des éventuels déchets. De plus, le stockage des déchets se fera sur un laps de temps le plus court possible et dans des containers spécifiques.
Au sein du cabinet, il faudra réservé un secteur le plus propre possible : local de stérilisation, local de rangement du linge propre, des médicaments ou du matériel neuf à usage unique
De plus, avant chaque soin, tout doit être propre : - le siège des patients
- vider les petites poubelles
- lavages des mains
- les instruments sortis
À l’hôpital, l’hygiène des locaux doit être encore plus rigoureuse car le local est en général la chambre du patient. Or, comme celui-ci est en général plus faible face à l’infection, l’hygiène doit être irréprochable.

III. ENTRETIEN DU MATÉRIEL :

Il faut distinguer deux types de matériel de soin :
- Le matériel jetable : Il regroupe les lames de bistouri, de gouge, les gants et les masques. Ce matériel est stérilisé industriellement, mais cette stérilisation bénéficie d’une date de péremption qu’il convient de respecter. Ce matériel est bien sur à usage unique et devra être changé entre chaque patient, même si l’ustensile n’a pas été utilisé.
- Le matériel réutilisable : Il doit être après chaque soin : décontaminé, rincé, séché puis stérilisé. Les méthodes de stérilisation sont au libre choix du praticien, mais doivent répondre à certaines normes. Le choix s’effectue entre la stérilisation par chaleur sèche avec le Poupinel, par gaz chimiques, par chaleur humide avec un autoclave obligatoire dans le cabinet.
La stérilisation est le procédé tendant à l’élimination de toute vie microbienne et des virus. Avant le protocole de stérilisation, le matériel tranchant devra être affûté et les pinces graissées.

À l’hôpital, la stérilisation se fait par autoclave et les instruments sont mis séparément dans des pochettes plastiques parfaitement stériles : dans ce cas, on peut parler véritablement de matériel stérile. Ceci n’est pas vraiment le cas en cabinet, bien qu’il y ait une stérilisation, car il n’y a pas de conditionnement sous vide.
Au cabinet, on emploie des champs jetables. À l’hôpital, les draps sont lavés et bouillis.



IV. HYGIÈNE PERSONNELLE :

Port de blouse blanche, propre, permettant un lavage à haute température et avec de l’eau de Javel.
Port de gants, de masque, de lunettes…
Lavage des mains :
Il devra s’effectuer avant chaque soin, après avoir quitté le patient, et après avoir touché un objet contaminant. Pour cela, on devra retirer tous les bijoux pour permettre un lavage efficace des mains et des avant-bras. Ce lavage devra être rigoureux :
- A l’eau froide et avec un savon liquide provenant d’un distributeur
- Rincer abondamment
- Essuyage à l’aide d’un papier à usage unique
- Fermeture et essuyage des robinets à l’aide d’un papier

V. HYGIÈNE DU PATIENT :

Avant de commencer le soin, il faudra ranger tout objet contaminant comme les vêtements, les sacs et les chaussures après avoir procédé à leur observation.
En ce qui concerne le soin, il faudra avant tout procéder à l’antisepsie des deux pieds afin de travailler dans un milieu qui soit au maximum dépourvu de germes. L’antisepsie correspond à l’ensemble des méthodes qui ont pour but de détruire les microbes dans un organisme vivant ou à sa surface.
S’il y a nécessité d’effectuer un pansement, sa mise en place devra se faire avec le maximum de rigueur (compresse stérile, spatule, afin d’éviter tout contact manuel avec la compresse). Il conviendra au préalable de s’informer d’une éventuelle allergie à l’un des composants de l’antiseptique.
A la fin du soin, on pourra nettoyer entièrement les pieds avec une compresse imbibée de sérum physiologique afin d’éviter tout risque d’interaction médicamenteuse.

VI. NOTION D’HYGIÈNE À L’HÔPITAL : CAS DES INFECTIONS NOSOCOMIALES :

Ce sont des infections contractées lors d’un séjour en milieu hospitalier.
+Les agents infectieux sont :
- multi-résistants
- le personnel hospitalier est porteur sain
- les malades contaminés transmettent aussi les germes
+Prévention et notion d’hygiène :
- comités de lutte contre l’infection avec les surveillants hygiénistes qui veillent à l’application des mesures d’hygiène individuelle
- organisation des services qui permet un meilleur contrôle de l’hygiène personnelle et collective
- utilisation d’antibiotiques à usage hospitalier uniquement
- dans le cas d’une infection virulente : fermeture des locaux et désinfection intégrale

VII. CONCLUSION :

L’hygiène parfaite au sein d’un cabinet comme à l’hôpital n’existe pas et n’existera jamais dans la mesure où ce sont des lieux ouverts et donc non stériles. Cependant, en tant que pédicure-podologue, nous nous devons de respecter une hygiène la plus irréprochable possible tant pour préserver le patient que nous même face aux infections.

Bio_Bella

Messages : 625
Réputation : 46
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques notions d'hygiène au cabinet ou à l'hopital

Message par Serratia le Ven 26 Mar - 20:21

Bien, hélas ils n'appliquent pas tout cela en Algerien et puis vous avez vu les hôpitaux ici... Sans commentaire!

Serratia
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 223
Réputation : 8
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques notions d'hygiène au cabinet ou à l'hopital

Message par biopepeth le Sam 31 Juil - 17:46

Serratia a écrit:Bien, hélas ils n'appliquent pas tout cela en Algerien et puis vous avez vu les hôpitaux ici... Sans commentaire!
trés bien dis serratia et voila que les infections nosocomiale provoque de grands problémes et c'est la cause de mortalités de la majorité des hospitaliers . j'ai une cousine qu'elle avait le concert mais la cause de son décé est bien une infection par le catétère . c'est grave ..........

biopepeth

Messages : 83
Réputation : 7
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 27
Localisation : blida

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques notions d'hygiène au cabinet ou à l'hopital

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum